La néréide

Telle une néréide

Attirant mon regard

Les lianes de ses cheveux

Telles des algues marines

Je me noie dans ses yeux

Aux eaux vives et limpides

Et je chavire

Me laissant emporter

Dans les eaux claires et bleues

Loin des cieux capricieux

Elle m'entraine au creux

De son ciel lumineux

Où l'espace et le temps

Fuient dans le firmament

Ecrit par Machajol
Tous droits réservés ©