Iris

Divine fleur de mes parterres,

Dans ma vieille maison d’antan,

L’iris est pour toi, ses mystères,

Divine fleur de mes parterres,

Mon tendre cœur dans ses artères,

À tes côtés, feu, sang gitan,

Divine fleur de mes parterres,

Dans ma vieille maison d’antan.



Bleus, mauves seront les pétales,

Nid de l’ensoleillé pistil.

Des reflets doux de mers étales,

Bleus, mauves seront les pétales,

Porteurs d’annonces capitales :

« Je suis fou de tes yeux ! » – subtil ?

Bleus, mauves seront les pétales,

Nid de l’ensoleillé pistil.





Le 25 octobre 2014.



Ecrit par Stapula
Tous droits réservés ©