Gris-Nez

Avec sa double marche, un géant escalier,

De grès soubassement, jurassique héritage,

Ainsi que son sommet, d'argile chaque étage,

Toujours plus, vers le haut, de marne maint collier,

Son jardin naturel : un site hospitalier,

Dans le sel des embruns, où se côtoient l'otage :

L'ammonite, l'oursin, fruits... d'un parachutage ?

Matricaire, lotier et, si douce au soulier !

Gazon d'Olympe, oeillet : belle arméria rose,

La falaise Gris-Nez, que Channel / Manche arrose,

Chemin des douaniers, fil entre ciel et mer,

Accueille, enchanteresse, éventés, chevelure

Comme Cran plein soleil : de l'or dans l'outremer !

Au présent le passé qu'on ne saurait exclure.





Le 30 juin 2004.





Ecrit par Stapula
Tous droits réservés ©