Le ciel ce jour là ...

Tempête en mer d'Iroise



Le ciel se fait chagrin



Les mouettes crient au large



Les flots se ruent sur la jetée



J'entends le cri des hommes



Qui se jettent à l'eau



Avec leur cargo mince coquille



De noix ballottée par les flots



Car il se doit de revenir



Sain et sauf il va sans dire



Et ce ciel pardessus tout



Contre vents et mer démontée



Ce ciel gris chagrin



Qui verse son grain



Malencontreux malandrin



Vaurien pluies et raffut



Larmes de chagrin des femmes



De marin restées là



Sur le quai trempées et



Esseulées dont les larmes



Salées se mêlent aux embruns



De ce ciel triste et noir







Ecrit par Machajol
Tous droits réservés ©