Le temps des césures

Adolescent comme on a le cœur pur

on prend souvent des claques dans la figure

On voudrait des parents qui vous rassurent

Qui vous écoutent mais on parle à des murs



On se renferme on adopte une posture

On fait l’idiot pour avoir de l’allure

On parle haut et l’on dit des ordures

On est à la limite de la rupture



On préfère l’ignorance à la culture

Ne rien faire à devoir travailler dur

Et la télé réalité à la lecture

Et se faisant on demeure immature



La vie étouffe on à soif d’aventure

On brave les interdits et la censure

Dans les bras d’une fille dans la nature

On aime surtout l’excès la démesure



On a pour unique bien seule richesse

Que la vigueur que donne la jeunesse

Que l’on gaspille avec désinvolture

Le temps fait tout payer avec usure



Alain

Ecrit par Recreation
Tous droits réservés ©