Nuances





Nuances







Soleil blanc sur les flots pâles

- Fleur posée, aux doux pétales,

Toi, décor, qui tout étales,



Du réel, sobre et trompeur,

Ce rempart contre la peur

Fait de boue et de torpeur !



Du fragment, fais-moi l’aumône,

Comme Dieu l’épargne au moine,

Et le saint d’esprit au môme !



Moi, j’achoppe à tout détail,

Je suis tel que du bétail

Croquant la prairie - et l’ail !



J’aime la nuance encore

- Le nuancé seul m’encorne,

Hersant de sens ce corps morne…



Jeu géant chez Lilliput :

Derrière l’os occiput

Quelqu’un dit constamment « cut ! »



Et je tourne la séquence

- Toujours - jamais de vacance

A cette déliquescence !



Mais me rattrapent les faits

Qui me pèsent de leur faix

Par la cause et les effets :



Au concret je sacrifie

Ce qu’en creux je scarifie

Au vrai que je sanctifie…

Ecrit par Salus
Tous droits réservés ©