Aux rives de ses larmes



Comme l’eau vive d’un sourire



Avouant des rivières d’envie



Regarde les poussières d’or



Posées aux rives de ses yeux



Enlace la de mots d’écume



Si tu veux noyer ses chagrins







Moi je sais déjà la chanson qui bercera ses lassitudes







Murmure aux dieux qu’elle t’appartient



Intransigeant de certitudes



Respire ses cheveux de brume



Obsédants jusqu’à l’illusion



Invente lui des nuits de sable



Reflux de désirs oubliés







Moi je sais déjà la chanson qui bercera ses solitudes



Ecrit par Laure
Tous droits réservés ©