L'entrée du désert

Il était une fois un violoniste au coeur déchiré,

juste avant sa sortie de l'oasis il offrit un concert

aux animaux.



Une vieille chouette ulula de plaisir,

Des oiseaux sérieux écoutaient leur rival,

Un chien sauvage qui passait par là,

s'arrêta, écouta.



Le musicien se croyait seul,

Son coeur vibrait mis nu,

Il jouait de tout son talent,

Remerciant la nature

les oiseaux,

les papillons.



Des humains il était orphelin.

Ecrit par Colibri
Tous droits réservés ©