Un ange passe (Rondeau coupé)

<font size=2></font>Pour qui ce ciel bleu si serein

Où sonne la cloche d'airain

Sur fond de murmure de brise,

Caresse sur la peau qui grise,

Parfum d'amour adultérin ?



Il n'est jusques au tambourin,

Cœur battant dans le romarin,

Qui ne demande, l'âme éprise,

Pour qui ?



Ô Dame du pays lorrain,

Qui se marie au vert écrin,

Évoquant, divine surprise !

Merle moqueur, et temps, cerise,

Triste à pleurer son beau refrain

Pour ?





Le 16 janvier 2007.





Ecrit par Stapula
Tous droits réservés ©