Bas-fonds

Un éperon la Rose

Une âme d'openfield

Et des envies d'oursins

Incolore inodore

Et sans saveur de cœur

Pas un cil de fierté

Rien que cernes de passes

Ses idées dans des box

Au parfum de recels

Verbe à sucs de parloirs

Inextinguible soif des pèlerins

Un naseau tirelire

Bouffi d'ébats d'écus

Moralité d'anus

De vices à la glu

Capable d'entraîner

Abhorrant les carêmes

En ses trouées sanguines

Des chastetés de Bible

Et des totems prostrés

N'aimant de ses galants

Des Judas de l'écume

Que ruades diésées

Talents pilonneurs

Aux margelles des grabats

Et visas

Pour galas miteux

Dans la boue des tavernes

Les bouges en exil

Les atolls ébranlés

Sans luxe hors la luxure

Pendant des nuits d'usure

Jusqu'aux livides râles

À l'œil lourd des aurores.





Le 21 avril 1998.





Ecrit par Stapula
Tous droits réservés ©