Vie paisible (Sonnet)

<font size=1>Dans le cadre ancien d’une salle à manger,

Une horloge comtoise, un lot de casseroles

L’ampoule, et l’abat-jour – la beauté des corolles –

Vivent quelle veillée hors classe, cœur léger !



La maîtresse des lieux, adorant ouvrager,

Se mesure à la laine, inutiles paroles,

L’époux tenant un livre, en tête barcarolles,

À la scène un beau chat bien loin d’être étranger.



Dans le calme du soir, sans pigeon qui roucoule,

Chaque fleur refermée, ô doucement s’écoule

Le temps au rythme lent du balancier pesant !



Qu’espérer de meilleur dans un monde en folie

Où, maître, roi, l’argent est tyran malfaisant

Alors qu’au naturel la vie est si jolie ?





Le 10 avril 2010.</font>

Ecrit par Stapula
Tous droits réservés ©