Tison

Tout commence par un soupir,

Tout se consume dans l'avenir,

Tout se confond dans le passé,

Tout se morfond dans des pensées,





Un brasier en guise de paradis,

Offre un mauvais avenir pardi,

Le rouge flamboyant nous opprimes,

Et de ses ombres fuient nos mîmes,



La flamme d'une vie réussie,

Eclaire nos pas et nos vies,

La suie de notre dégoût,

S'enfuit par nos égouts.



Ecrit par Cedric
Tous droits réservés ©