Vignes, espoirs de Tonin

Ô vignes du soir

Ne nous offrent déboires,

Le vin sera bon à boire...



Le résultat de son labeur

Fleurissement de la terre

Rocailleuse, accompagné de ses fruits

Délivrés en grappes florissantes.



Fut le temps des récoltes appétissantes,

Le jus aux cuves adroitement confié

Attend le travail du temps en félicité,

Le vin s'attend, le jus déjà se hume

Tandis que les ferments se délivrent

S'élevant dans l'air, saveurs se hume...

Comment en sera donc la livrée?

Le robe cramoisie se porte en verre,

Tonin attend le temps de boire un verre,

Le verdict apporté par l'œnologue,

Avec lui engage le dialogue.

De là se dégagera la vérité en ces instants espérée!

Le jus sera porté en cuves de bois

de chêne,

Se mélangera en douces saveurs,

Tonin en sera donc l'auteur,

Sa poésie se décline aussi dans l'heur,

Avec Ô combien de bonheur...



Il faudra bien du temps pour que, son vin trouve,

En cet espace enfermé, son apogée!

C'est certain , les fronts épongés

Des travailleurs de la vigne,

Souvent sur place trépignent...



Quel doux bonheur ce sera de lever les verres

qui se distribuent au nom de l'amitié

Après avoir tant travaillé comme forcenés,

En bouche par les saveurs seront ravis

De boire le vin ne sera pas un délit,

en espérant que Tonin jouisse de ses profits.



Que l'amour règne en campagne

Faisons en notre compagne,

Un amour aussi frais

Que le jus de fruits frais

Ne demandant qu'à être conservé

En caves fraîches d'humidité,

Ce vin sera donc un millésime

qui nous conduira jusqu'aux cimes,

Pour que tous ses efforts riment

29102016**













Ecrit par Aurorefloreale
Tous droits réservés ©