Côté fenêtre...





J'ouvre le rideau côté fenêtre

Qui réjouit tout notre être,

Quand l'aurore va paraître

En sa nuée en écume laiteuse.



Je me fais éperdue liseuse

Pour décrypter ce paysage

Découvert en d'autres âges,

souvenirs respirent l'horizon.



Une étendue que je découvre émue,

a l'avant plan feuillage en miroir

Nature ici se fait reposoir,



Reposante en est la vue

En encadrement ce beau terroir

Ne peut être du domaine de l'illusoire!









Ecrit par Aurorefloreale
Tous droits réservés ©