Entraves

Un roncier m'enlace, m'étreint

Plante ses ergots dans mes reins

La peur me serre à corps

Je la repousse

Ceci est mon fort

Prenez et mangez en tous



Le soleil tombe et pleure

Elle nous avale; la pesanteur

En terre ôcre, avec lui je m'enlise

Quand sur ma peau... la brise

Quel est cette rafale bleue

Qui flambe mes cheveux?



Aux confins ,l'ouragan mouline

Qu'il me soulève, me déracine

Le ciel me prendra dans son sang

Jusqu'à un aubier dans la mousse

Ceci est mon présent

Prenez et buvez en tous



Ecrit par Vespertilion
Tous droits réservés ©