Comme une bougie



Dressée la longue bougie bleue

Découpe un dôme dans la nuit,

Aux yeux tremblait l’espoir, un peu,

Mais dans le songe il s’est enfui.



Larme déroule ton serpent

Au creux de ma joue désolée.

Lune tresse ton rai d’argent

A l'or d’une mèche dénouée.



L’aurore a levé le rideau

Larmes de cire épanchées

Il ne reste qu'au jour nouveau

Que rêve en anneaux de fumée.









Ecrit par Anita
Tous droits réservés ©