Je me souviens de ces automnes





Je me souviens de ces automnes

De ses brouillards de ses couleurs

Les jours n’étaient pas monotones

C’était le temps de mes bonheurs



Je me souviens de la cueillette

Des pommes rouges du verger

Des noix de ma tante Colette

Que j’avais du mal à casser



J’allais ramasser les châtaignes

Qui tombaient dans le potager

Avant les grises musaraignes

Qui ne craignaient de se piquer



Je me souviens de ces automnes

Que je passais dans le midi

Dans mon cœur encore résonne

La voix chantante de Mamy









Ecrit par Anacreodes
Tous droits réservés ©