Danse à la folie





Danse mon égérie

Danse à la folie



Quand ton corps parle,

Quand tu te déhanches,

Et que naît la transe

Surgit un vent de jouvence.



Tu voltiges dans l'air

comme plume si légère,

Tu décolles de la terre,

Se dégage tout ton mystère.



Mon regard posé sur toi,

Une envie ardente de toi,

Gagne tout mon corps en émoi,

L'ardeur présente sous mon toit.



Tes petits seins charmants

Frétillent sous robe de soie

Quand le désir monte en toi,

En ce corps tu as la foi.



Alors dis-moi, invite-moi,

Mon âme rêve de ton corps,

Je voudrais me coller à toi

Ne faire qu'un en ce joli décor.



Tu réchauffes d'ardeur mon cœur,

Tu expires la senteur d'une fleur,

tu réchauffes mon cœur d'un tel bonheur,

Je voudrais tant te connaître par cœur.



La chaleur monte de ton corps,

commence un surprenant corps à corps,

Tu me toises du regard,

Pour toi , j'ai plein d'égards.



On tournoie ensemble dans l'air,

Au tons de ce sublime air

Tsigane m'emporte en pays de feu,

Des éclairs , j'ai, plein les yeux.



Cette danse éveille nos passions,

Toute l'ardeur au cœur

Nous conduit en paradis,

Lors que la vie nous sourie.



A présent , je plonge en tes yeux,

Des éclairs vifs s'en dégagent,

Alors qu'un corps à corps s'engage,

Je voudrais te soumettre un gage.



Suivra une nuit de folie

Pour nous souder à la vie,

Deux cœurs ardents faits pour aimer

En virtuose, la danse, nous a consacrée.



Elle a si bien réveillé

Des sentiments sommeillants,

Cachés en cœurs d'amants,

Fusionnés par l'air du temps.











Ecrit par Aurorefloreale
Tous droits réservés ©