Femme offerte (Sonnet)

<i><font size=1>Dans la tradition Ut pictura poesis, rappelée et voulue par Stella Fourmy, artiste plasticienne,

ce poème est l’interprétation de sa création en pastels secs Rembrandt sur toile 90x70.

</font></i>





<font size=1>Tout à fait détendue, on ne peut plus nature,

Elle est belle à souhait, exhibant les splendeurs

De son doux corps de femme aux divines rondeurs,

Hanches et mamelons d’une fine texture.



Chaque attribut, en elle, invite à l’aventure,

Offrande à ciel ouvert, loin des fausses pudeurs,

Ou dans l’intimité d’exquises profondeurs,

Caresse au rendez-vous : de l’être la sculpture.



La protège une plante, éclatants ses égards,

D’une trop leste main, d’incommodants regards,

Palpable, à fleur de peau, sa fibre maternelle.



Au rouge de l’amour, sa bouche, tendre fruit,

Est prête à l’abandon, appétence éternelle,

Pour l’Adam de son cœur, suavement, sans bruit.





Le 21 décembre 2016.



</font>

Ecrit par Stapula
Tous droits réservés ©