Essuie l'au delà



En un essuie , s'essuie l'eau

Diluvienne et sereine,

Dégouline, pure eau

Toujours il en faut,

Se douche la peau

Au son du pipeau,

Se douche les cheveux

Caressés par l'amoureux,

quelle est cette Ondine

A qui se décline le flot

Des vers en abondance

Se traversent les stances,

D'allégresse, l'eau se verse

Se passant de nombreux mots

Qui pourraient sonner faux.





Ecrit par Aurorefloreale
Tous droits réservés ©