Port Jaune

Dans le port jaune sur la côte orientale

On peut toujours faire une escale...



La lumière du couchant fait dorer les bâtiments

Ainsi que les bateaux au repos, indolents.

Des reflets mordorés scintillent sous le soleil ardent

Qui réchauffe l'atmosphère de ses rayons fervents.



Rien ne trouble les eaux calmes dans cet abri du littoral

Où les effluves de l'air marin sont encore estivales.

Des ombres fines sur les façades dessinent des verticales

Qui décorent habilement de grandes tours inégales.



A l'entrée du port deux barques sommeillent

En attendant le retour des pêcheurs, à leur réveil.

C'est avant le lever du jour qu'ils appareillent

En espérant saisir dans leurs filets quelques merveilles.



L'ambiance est sereine, paisible et reposante.

Les couleurs chaudes s'atténuent, miroitantes,

Dans les eaux tranquilles du port, jaunissantes,

Annonçant une belle soirée flamboyante.

Ecrit par Kim Aquilina
Tous droits réservés ©