Avant la nuit

<b>O douceur infinie dans l'or du soir qui tombe

Le port est alangui et la mer se repose



En un doux clapotis les vagues apaisées

Caressent mollement les barques assemblées



Sous la voûte des cieux la vie suspend son cours

Quand la nuit va poser ses voiles de velours</b>

Ecrit par Marcek
Tous droits réservés ©