Herbes sauvages



Je te respire herbe sauvage,

Dès le printemps tu pousses

Et les frimas repoussent,

Vive le printemps , ce conquérant

Echappe ici au vent,

De solides tiges s'érigent

Pour lutter , mur s'érige,

Herbes s'entrecroisent, s'entrelacent

Et au vent se délassent,

Et passé l'été elles laissent

Trace à la même place,

Un buisson desséché de racines vides,

Au printemps elles reprennent force

Sans aucune ride

Et l'azur s'expose

A nous faire prendre la pause.



Ecrit par Aurorefloreale
Tous droits réservés ©