Ligne d'horizon

La ligne d'horizon

Franchit la lisière

De sa rupture de pente

Hérisse son profil

De chaîne d'aiguilles

Rage de dents jeunes

Au V de ses vallées

Haute route qui tranche claire

Claquement de foudre

A l'oreille dressée du loup



La ligne d'horizon

Chiffonne son facies

A la rupture de banc

Feuillette ses plis

Boise ses ardoises

De profondes futaies

Elle fend les sommets

A sabots de chamois

Affole le sismographe

Dans ses froissements de plis



Mais l'aile blonde des collines

Soubresaute encore

Sur sa couleuvre d'eau

Quand passe la vaguelette

D'une bergeronnette...

Ecrit par Vespertilion
Tous droits réservés ©