La belote bridgéeou la contrée

Quatre-vingts. Cent. Sans moi! Contré:

On doit savoir tenir parole

Quand un contrat est demandé

Et que l'on veut tenir son rôle.

Pas question d'être sur les dents

Et pas de mors malgré le bridge

Si l'on veut ne pas êtr' dedans

Il faut sortir mille prodiges.

Partout, dans toute la contrée

On prend avec moi du plaisir:

L'après midi comme en soirée

Trent' deux, la b'lote est mon plaisir



Il faut savoir courber le dos

Contre le sort de l'as de pique

Et avec le coeur à carreau

Sans plus de veste, l'on réplique.

Ne passez surtout pas la main ,

Sinon comment donc faire un pli

Et bien à poil, sans rien de rien

La capote est là qui punit.

Partout, dans toute la contrée

On prend avec moi du plaisir:

L'après midi comme en soirée

Trent' deux, la b'lote est mon plaisir



Je fais, bien sur, souvent des passes

A la dame qu'on dit de coeur

Et si jamais je suis un as

Je la remplis d'un vrai bonheur.

Elle est alors comme une reine

Et moi son fougueux cavalier

Je subis dans toute la mène

La douce loi de ses valets.

Partout, dans toute la contrée

On prend avec moi du plaisir:

L'après midi comme en soirée

Trent' deux, la b'lote est mon plaisir



Aussitôt que je broie du noir

Elle me met du coeur au ventre

Et dès lors dans ma longue rentre

Afin de me gonfler d'espoir.

Je sais me tenir à carreau

Quand ell' voit rouge et c'est alors

Que je coupe bien comme il faut:

Et la pique par tout le corps.

Partout, dans toute la contrée

On prend avec moi du plaisir:

L'après midi comme en soirée

Trent' deux, la b'lote est mon plaisir



Sans être sur son 31

A 4 autour de cette table,

Un trente deux entre les mains,

Aucun bonheur n'est comparable.

On bat les cartes, on coupe, on donne

Pour s'en remettre au seul hasard .

On parle, monte, on s'impressionne

A faire placer haut la barre.

Partout, dans toute la contrée

On prend avec moi du plaisir:

L'après midi comme en soirée

Trent' deux, la b'lote est mon plaisir



Le départ est bien important

Pour présider toute logique

Dans les batailles, le gagnant

Lanc' toujours les premières piques.

Quatorz' , quarant' - cinq, vingt et un:

Croyez pas qu'on joue au loto,

Il faut savoir compter très bien

Afin de n'être pas capot.

Partout, dans toute la contrée

On prend avec moi du plaisir:

L'après midi comme en soirée

Trent' deux, la b'lote est mon plaisir



Il faut savoir ouvrir son coeur

Pour prendre et se donner la main

Et c'est alors avec bonheur

Que nous suit celle du destin.

Pour éviter d'être dedans

Il faut préserver ses arrières:

Quitte à passer la main sans gant

Réservez-vous les dix de der.

Partout, dans toute la contrée

On prend avec moi du plaisir:

L'après midi comme en soirée

Trent' deux, la b'lote est mon plaisir






Ecrit par Louis Vibauver
Tous droits réservés ©