Les orgues

Les orgues se sont tues dans cette nuit
de folies,
Le coeur de Notre Dame brûle
Et le nôtre saigne,
Stupéfaction à Paris,
Les badauds prient,
La flèche est tombée,
La forêt brûle ardente,
Les gens prient en belle entente
Pour cette grande Dame i que la couronne sacrée,
qui lutte,
Triste cette flèche qui fait la culbute,
Le coq tant bien que mal a résisté,
Ainsi que la couronne sacrée,
La croix aussi restée intacte,
J'y vois des signes , un refuge
De tout le sacré sans subterfuge,
La grande Dame se relèvera et à nouveau Paris inspirera!
Elle réunira toutes les bonnes volonté,
Car cela, elle en a conservé la faculté,
Elle rayonnera à nouveau ,
Sera présente aux grands événements,
Ravivera nos pieux sentiments.





Ecrit par Aurorefloreale
Tous droits réservés ©