Envolée

Envolée, en robe blanche

Je me suis envolée

Pour te soutenir, toi qui sombrait

Dans le néant de l’inconscience





Tu tombais, tu sombrais, tu déclinais

Dans des songes sans fin

Peuplés de baladins

Et de ce Ô désenchanté





Elevée, en robe blanche

Je me suis élevée

Implorant la protection des anges

Pour te délivrer





Ils t’ont montré dans la voûte des cieux

Ce petit coin de ciel bleu

Qu tu avais occulté

Et qui te souriait





Tu as souri, tu t’es redressé, tu as regardé

Et dans tes yeux égarés

Une étincelle de vie

A jailli !



Ecrit par Domino
Tous droits réservés ©