Orient magique

Suis moi chamelier



Et fais en sorte



Que tes chameaux



Battent la mesure



De ma clé de sol



Engouffre toi



Dans



Notre désert



Cette terre de feu



Est



l’anti chambre de l’eldorado



la ou les fruits



que porte l’arbre



sont des diamants



Géhenne avant les fleuves du paradis



Admire ce grain de sable



Insignifiant



Qui éprouva les pieds brûlés



De près de trois millénaires



Et trois piliers



L’eve fantastique a éprouvé



Sa brûlure



A sa révocation d’Eden



L’Abraham a du y marcher



Quand près du buisson ardent



Il eut sa vision



Combien de caravanes l’ont



Au bout des sabots de leurs bêtes



Envoyé quérir le temps



inexorablement



Et l’eau dont cette terre



Raffole



Elle l’a traversé a profusion



En maints endroits



Il s’est accroché a la plante



Voyageuse qui se nourrit



De vent



Témoins des tentes grandioses



Montées aux abords de l’oasis



Simple



Il a supporté les crescendos caidales



Les roucoulements de la nuit saharienne



L’ont parfois éblouis



Et a regardé avec intérêt



Vivre les gens



Petit grain de sable



Au jour dit



Tu emmèneras avec toi



L’érudition



Pour conter



L’histoire d’une contrée



Ou le soleil possède



Le pouvoir de



Purifier







01 :15 23/03/2009 LATIFA

Ecrit par Highnet
Tous droits réservés ©