La gitane

la foule haletante

le regard fige

sur cette hanche volubile

les yeux torves

suivaient niaisement

le corps gracile

de la gitane enivrée

elle avait bu

ses histoires

troubles et colorées

au fond d un marc a café

défaite de toute once

de pudeur

elle imprimait a deux mains

le roulement d un plaisir

qui monte

et visionnait un autre corps

pres du sien

dans l ombre

sans visage

femme et chienne

elle s initiait a

changer

ce visage en

une infinité

de traits

et dans un mouvement

de chevelure de jais

elle était mille autres

maitresse d une danse

de la nuit

et la foule

dans un ballet de yeux

la remontait en

monts digue et vaux

la respiration courte

en transe

elle offrit dans

ses pas légers

et aériens

un souffle de vie

pour ce parterre

de satyres




Ecrit par Highnet
Tous droits réservés ©