Babouchka

Femme magnifique,

visage d'une vie,

paupières closes

pour ne pas laisser fuir

les souvenirs,

les années pleines de joies

et de peines.

Bouche comme un fruit pulpeux

close par les non dits,

à la fois fierté

et souffrance cachée,

les balalaïkas

t'emportent vers tes rêves

et ton visage tressaute

aux accents du passé....

Superbe corps

avec ses secrets

ses gestes servant le thé

cascadant du samovar

dans le salon bruyant,

te laissant à ta solitude!

Qui a pu faire se pencher tristement

cette tête au port de reine?

Babouchka,

contes nous tes soirées,

les bals où tu brillais

sous le regard gourmand

de tes admirateurs!

Babouchka,

ta tristesse me touche

et la chaleur se dégageant

de ta silhouette sculpturale

a dû bercer et consoler

bien des chagrins

blottis sur tes genoux.......











Ecrit par Ghis
Tous droits réservés ©