Je voudrais bien croquer la lune...

Je voudrais bien croquer la lune

Sur un nuage merveilleux

Le soir à cette heure opportune

Où le ciel se fait plus soyeux.



Puis, dans les doux bras de la brune

M'endormir en fermant les yeux

Oubliant la vile infortune

Qui m’a pris mon tendre amoureux.



Le rêve, sans malice aucune,

Avec son sourire harmonieux

Viendrait me livrer, peu commune,

Son âme avec le goût des cieux !



Je voudrais bien croquer la lune…



© Johanne Hauber-Bieth



Ecrit par Johanne HB
Tous droits réservés ©