Mademoiselle Mayer

6/01/18

22h33





Une femme d'avant et crayonnée

D'un artiste portraitiste déssine

D'une blouse blanche,d'une main sillonnée

Réalise le portrait dans le siècle sîn



Sa chevelure froissée esquise

Le trait du visage aux yeux qui sourient

Q'un buste qui dévoile les conquises

Jusqu'à ses lèvres qui nous nourrient



Et seul l'artiste au seul crayon

Pour mille couleurs jete sur sa toile

D'une main agile rytme en rayons

Trace les courbes qui achéve l'étoile



Illumine de ce port trait

Q'une fin embellie la page blanche

De ce modéle figé tirait

D'une feuille de bois qui se déhanche



23h32

Ecrit par Lafleurquirime
Tous droits réservés ©