Accueil
Lespoetes.net Podcast / Emissions : Un poème / Voyage au coeur de l'univers
        
   
Voyage au coeur de l'univers
par Hazarian




Voyage au cœur de l’univers Quand tout commença-t-il ? Où? Comment ? Et pourquoi ? Nul ne saura jamais. Doutez donc, ayez foi, Je devins tout à coup réduit au plus infime, Défiant d'infini l'infini de l'abîme. Pur tyran du néant, fléau de passion, Vrai diamant de feu, toute incarnation, Voilà comme je fus en ce temps de naissance : Au bord du précipice et tout luminescence. Ce ne fut qu’un éclair. Quand d’un autre soudain J’explosai dans les feux du plus ivre matin. Tout Éden m’apparut ; tous étaient ma victoire, Que craignais-je la mort ? Sans elle, plus d’Histoire ! J’étendis notre empire en toute immensité, Par delà tout silence et toute obscurité. Je lui donnai de l’ombre et de grands jours de fête, Et fit d’elle bientôt ma plus chère conquête. Elle m’ouvrit des mers d’un tumulte divin Où je me fis et mer et poisson et marin ; Elle m’ouvrit des cieux d’un magnifique orage Où je me fis étoile et vortex et rivage ! Elle me fit poussière au sceptre arachnéen, De mystère éternel, d’oubli Prométhéen, Tout d’incessante course et de métamorphose, Tantôt brasier géant et tantôt simple rose ! Mais qu’eût été cela sans le don hasardeux Qu’elle me fit un jour de mondes fabuleux D’êtres pétris de chair, sensibles à l’extrême, Dont je devins l’objet de plus d’un doux poème ? Je n’aurais rien connu des azurs de l’espoir, Ni de l’âme les yeux du plus heureux miroir, Rien connu de l’écho ni rien de la promesse De nos jours à jamais tout d’or et de tendresse, Je n’eusse été qu’un monstre épais et triomphant, Un sauvage enivré, rien qu’un monstre d’enfant.


Emission postée le 16/12/22

 Artiste
Hazarian



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.