Accueil
Poésie libre / Celestes fumées
Poésie libre / Celestes fumées
Poésie libre / Celestes fumées

Celestes fumées
par Colline


par Louis


Quand se détournent les oiseaux, dans les célestes fumées, Alors le vulnérable souvenir, à mes yeux, ignore, L'euphorie de ce soir, dépouillé aux aurores. Ton absence, me comble, comme à regret. J'ai beau faire, j'ai beau comprendre. Éternité Étoilée sous le soleil montant, loin du corridor.... C'est le jour grelottant, qui ne sait pas crier, S'importune le songe, mutisme indiscret. Dans une embellie, d'un revers de main, Se love autour de mon âme, tes mots épuisés. Parce qu'il me faut avancer, sans te toucher Te faire naître, effleurant la saison convoitée.



Poème posté le 24/09/20 par Colline


Informations mp3 : Massenet méditation de Thais , final

 Poète
Colline



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)




 Interprète
Louis



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'interprète (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.