Accueil
Poésie libre / Le fauve
           
Poésie libre / Le fauve
       
Poésie libre / Le fauve

Le fauve
par Saintes


par Saintes


Le fauve se déchaîne et dans son antre noire Importe tel bétail, humains désespérés. Survivants à l’horreur n’ont plus aucun espoir, Chassés de leurs villes, étaient là à errer. Dans un geste gratuit ce qu’il fit l’hypocrite, À l’abri du maître grand manipulateur, Leur paya un voyage, inespérée fuite Vers mythique contrée, ignorant quelle horreur Dans cette forêt sombre au fond de tourbière, Et par le froid, le gel, ombres de trépassés Sous la lune ils sont là sans même une bière Les sanglants barbelés les ayant repoussés. Alors face au tyran, unis dans la réplique Faisons pour le cerner une vaste unité. L’acculer, l’isoler, c’est de nos républiques Le devoir, le salut, et simple humanité.



Poème posté le 13/11/21 par Saintes



 Poète ,
 Interprète
Saintes



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)






.