Accueil
Poésie libre / La mer en bouteille
           
Poésie libre / La mer en bouteille
       
Poésie libre / La mer en bouteille

La mer en bouteille
par Athor


par Athor


Regarde-moi vivant… Et garde-moi longtemps Regarde-moi craquant, comme à la mer abjecte On dirait un bateau, sans voile, qui se bat Regarde-moi là-bas, Les os déjà rongés de souvenirs à vendre Regarde-moi vieilli... Et de peur ...Et d’ennui D’une mer en bouteille à ses phrases d’errance J’en ai fait la chimie d’authentiques Espagnes Des entames du jour, en baisers en partance Une amorce d’aimer sous un mât de cocagne De fragrances et d'éther où le ciel se penche J'en ai pris mille mots à la rime jolie D’une usure à mon trait où le temps se déhanche Quelques traces d'un autre à la page jaunie Tout, de ces moments-là quand je parle à la nuit. Seul à seul et la tête, un peu dans les étoiles Avec mes yeux tout creux et ce chien dans mon lit Qui me gueule le vent, d’une mer et ses voiles La mémoire enfermée dans mon vers ambiguë En lambeaux d’une langue à la Une de moi L’alphabet comme un cri sousl’accent des aigus Anonyme en mon chant où le verbe s’en va Où des plâtres ont vieilli jusqu’au seuil du silence L’écriture en longueur où la lune se plie Là où s’endort complice en un lit de faïence L’inconscience d’aimer en échange d’oubli



Poème posté le 08/12/11



 Poète ,
 Interprète
Athor



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)






.