Accueil
Poésie libre / La mer
           
Poésie libre / La mer
       
Poésie libre / La mer

La mer
par Seditio Amor


par Seditio Amor


Il y a tellement de mères Qui ont perdu leurs enfants Implorant la colère Du cœur des océans. Il y a tellement de femmes Qui ont perdu leurs maris Combattant les flammes D'une mer qui leur a tout pris. La mer a le sel Des larmes inconnues Les miennes sont celle Des marins disparus. Il y a tellement de copains Qui ont perdus leurs potes Mourir comme des marins Un hommage à la flotte. Il y a tellement d'enfants Noyaient dans la solitude Qui ont perdu leurs parents Au large des latitudes. La mer a le sel Des larmes inconnues Les miennes sont celle Des marins disparus. Il y a tellement de patrons Qui ont perdus leurs gars Quand ils sont sur le pont À braver les effrois. Il y a tellement d'éléments Qui nous tirent vers le fond Du navire imprudent Aux risques de raison. La mer a le sel Des larmes inconnues Les miennes sont celle Des marins disparus. Ils partent un matin Avec leur pavillon Ne sachant si demain Ils reverront leur maison. Copyright ©Tous droits réservés. 19.03.2015

Retrouvez tous les textes de SEDITIO AMOR sur: http://seditioamor.e-monsite.com/

Poème posté le 23/03/15


Informations mp3 : Composé et interprété par TIROUANE GUIRAO.

 Poète ,
 Interprète
Seditio Amor



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)






.