Accueil FORUM Inscription/connexion
Poésie libre / La dame en noire
Poésie libre / La dame en noire
Poésie libre / La dame en noire

La dame en noire
par Jean Dujardin


par Jean Dujardin


La mer est là ,derrière le mur de la chambre .... j'ai peur ......... Je ne sais où appuyer mon corps. Je ne sais vers quoi me tourner. Dans la chambre je tourne autour du lit ou je longe les murs qui me séparent de la mer........ Quelque fois je sors sur la terrasse seul dans le froid. Je ne sais ce que signifie le sommeil......... De ce corps je voudrai m'échapper , je pleure , car je dois y rester .......... Le malheur envahit la chambre . Tandis que s'étend la nuit quelque fois je dors à même le sol à côté du lit , parfois je m'éveille , sans raison . La maladie gagne de plus en plus , mais là dans les yeux , la voix .......... le corps est sans défense ......... Jusqu'à cette nuit -là , je n'avais pas compris qu'on puisse ignorer tout ce que les yeux voient , tout ce que les mains touchent , tout ce que le corps ressent ........ Mes yeux sont fermés on pourrait croire que je me repose d'une immense fatigue ....... La fin approche , le visage est figé ainsi que les mains . Seul le souffle erre sans cesse à la surface du corps , il le parcoure d'un bout à l'autre , effleurant chaque partie afin de témoigner l'existence de ce corps .......... Je retourne sur la terrasse face à la mer sombre ,appuyé au mur de la chambre ........ J'éclate en sanglots et je pleure sur moi-même ......... C'est insupportable ,le temps ne passe plus .......... Si je mourrai maintenant ,en ce moment et disparaissait de la surface de la terre , il faudrait seulement quelques instants pour jeter ce corps si léger .......à la mer houleuse pour que le lit cesse de puer ........ La vie est comme un arc en ciel , la mort est sombre ....l'éternité inconnue . Où se trouve l'éternité ? Je suis seul devant mon café qui est doux et la mort est assise en face de moi ......Je ne reverrai plus la mer ,ni réentendre le bruit de la marée , ou la rumeur du vent . Peut-être que l'éternité est comme une nuit sereine et étoilée ............. Mais la mort m'effraie .....Cette absence d'amour , cette inguérissable monotonie , la même chaque jour et chaque nuit ,porte la mort en elle ........... Et toujours .....la mort qui stoppe mon plaisir et me fait peur . Toujours cette lumière décolorée cette souveraine lenteur du jour ....Je ne savais pas qu'il était possible que quelqu'un vive la mort .......... Le soleil n'est pas encore apparût à l'horizon ,les mouettes crient dans la nuit qui s'éteint ......sans doute ont-elles commencées à manger des vers , à gratter le sable .Il me semble entendre le cri de folie des mouettes affamées , pour la première fois . Tout est paisible .....je respire rapidement avec des traits solidement espacés , les yeux se ferment ,ils sont de plus en plus scellés au visage ....La mort s'annonce ,personne ne peut aimer la mort quand elle lui est imposée , il me semble que je pleure parce que je ne peux pas aimer ........je pleure , parce que je ne peux continuer à vivre ,je meurs d'une mort . La mort a déjà commencé.... insensiblement , la chambre s'éclaire de la lumière mâte du soleil ...Tout est calme , une lumière approche , la dame noire ,arrive et me sourit . Je marche vers la lumière ,il fait chaud ......Je comprends que je vais enfin ........vers l'éternité .

On ne peut comprendre cette écriture qu'après avoir vécu une maladie et être tombé dans un coma de plusieurs semaines et ensuite s'en être sorti .... une chance me diriez-vous ?.....oui peut-être ....mais cette dame en noire est toujours présente dans mon esprit et je ne pourrais jamais l'oublier .....

Poème posté le 30/12/16



 Poète ,
 Interprète
Jean Dujardin



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)






.