Accueil FORUM Inscription/connexion
Poésie libre / Tes blancs jupons (Villanelle)
Poésie libre / Tes blancs jupons (Villanelle)
Poésie libre / Tes blancs jupons (Villanelle)

Tes blancs jupons (Villanelle)
par Marcek
Highslide JS
par Marcek

Une bergère qui flatte de la main un jeune berger, 1763 par Noël HALLE
Illustration proposée par Marcek


Margoton mets tes blancs jupons La musique est là qui résonne Allons danser le rigodon ! Laisse-donc un peu tes moutons Au pied des murs de Carcassonne, Margoton, mets tes blancs jupons. Les musiciens sont sur le pont, Flûtes , violons, vielles qui sonnent Allons danser le rigodon ! Arrange tes doux cheveux blonds Tresse-les en belle couronne Margoton, mets tes blancs jupons. De l’amour, voici la saison, A ton cœur, mon cœur s’abandonne Allons danser le rigodon ! Et ce soir, nous nous unirons Mes caresses te seront bonnes Margoton, mets tes blancs jupons Allons danser le rigodon !

Cette forme poétique,la Villanelle, obéit à des règles strictes, qui n'empêchent pourtant pas à l'imagination de s'exercer! <br />
Les tercets doivent être écrits sur seulement deux rimes: ici, j'ai utilisé des rimes en on et onne. <br />
Il doit y avoir un nombre impair de tercets. <br />
Le premier vers du premier tercet forme le troisième vers des strophes 2 et 4, etc... <br />
Ces deux vers doivent ensuite figurer dans le quatrain final! <br />
Compliqué? Mais non, si on s'applique! <br />
J'ajouterai que ces poèmes d'inspiration pastorale étaient trsè prisés aux 15e et 16e siècles! Ca ne date pas d'hier!


Poème posté le 25/01/17


 Poète
Marcek



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)






.