Accueil
Poésie libre / Les vieux pianos
Poésie libre / Les vieux pianos
Poésie libre / Les vieux pianos

Les vieux pianos
par Claudel
Highslide JS
par Claudel

* Jeunes filles au piano (1892) Huile sur toile (116 x 90cm) Paris, musée d'Orsay. par Auguste RENOIR
Illustration proposée par Claudel

Notice: Undefined variable: connecte in /home/rickways/lespoetes.net/poeme.php on line 262


Lui, flegme belliqueux, est droit comme un chêne; L’autre, courbé, peut faire pleurer le saule; Lui, dans son coin, est prisonnier de sa chaîne; L’autre, fier, se prend pour un roi de la Gaule. Que sont devenus nos charmeurs en cadence, De beaux claviers aux muses désabusées? Jadis rois des maisons, réduits au silence, Hui, ils meublent les châteaux et nos musées. Abandonnés, garés tel un vieux tramway, Las, ils croupissent comme de vieux chaussons Rêvant d’être rénovés en beau Steinway. * Là, au loin, entendez-vous la mélodie? Comme il est doux ce piano! Quels jolis sons! C’est une enfant jouant du Éric Satie. * Les pianos Steinway (Steinway and Sons) sont issus d'une firme créée par une famille allemande (Henry E. Steinway – fondateur). Un Steinway est composé de plus de 12 000 pièces différentes. Il faut environ un an pour en fabriquer un, car 80 % du travail est toujours fait à la main. Les grands pianos de concert ont le prix moyen de 144 000 €.

Tous droits réservés © Claude Lachapelle / mai 2017

Poème posté le 21/05/17


 Poète
Claudel



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)






.