Accueil FORUM Inscription/connexion
Poésie libre / Mais qu'on tue donc en moi
Poésie libre / Mais qu'on tue donc en moi
Poésie libre / Mais qu'on tue donc en moi

Mais qu'on tue donc en moi
par Evemarie


par Papillonoir


Mais qu'on tue donc en moi cette femme amoureuse Ai-je tant besoin de sentiments pour vivre ? Rien que par le désir enivrée je veux. Ah que l'on tue en moi cette femme docile Que les démons me prennent Que je sois rétive comme un cheval fougueux Faisant fi de vos lois. Ah que l'on tue en moi cette femme fidèle Que je sois enfin cette fille volage Qui lève les yeux sur le roi Et provoque sa charge. Ah qu'on tue donc en moi cette femme fragile ! Que je sois infâme enfin ! Concupiscente, lâche, torride Vile en mon jupon troué Que ma raison vacille Que mon rire pète la gueule des gentils Que mes carcans craquent Que mon cul mordant Dévore des hommes A grandes lampées délicates M'abreuvant de stupre et ... de sel Ah que l'on m'apporte des hommes gouleyants Et du poivre vert en gros grains ! Qui veut tuer en moi cette femme ? Choisissez vos armes ! L'épée, Le poison, Le venin, Le fusil. Ah Tuez-moi. Que je vive.



Poème posté le 03/12/08



 Poète
Evemarie



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)




 Interprète
Papillonoir



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'interprète (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.