Accueil FORUM Inscription/connexion
Thème du mois / Tous les thèmes / BAPTEME / Ô Douce Chose Encore !

Thème du mois / Tous les thèmes / BAPTEME / Ô Douce Chose Encore !

Thème du mois / Tous les thèmes / BAPTEME / Ô Douce Chose Encore !

Ô Douce Chose Encore !
par Polymnie2

Highslide JS
par Loupy

Kdo


Berce ma vie Cet aujourd’hui pourrait vous confier : « Si tu savais combien je suis toi Dans le silence de ma voix Ma pensée suit ton moindre mot Tel un pansement sur mes maux » ! Ô souvenir passé si pur est son entier Et heureuse en suis-je Aujourd’hui bercée ! Ces années de respect gardent leur vouvoiement _______ Vous êtes là, vos yeux auprès de moi m’abreuvent Vous, source de parole à la haute pensée ! Ô combien il me plaît cet hier ses joies m’émeuvent, Faut-il donc dire « Amour est perle de rosée» ? Que j’ai toujours gardée en l’urne d’or céleste Seul refuge secret à la clé de mystère Tel un fruit conservé savoureux qu’on ne leste Pour laisser pur soyeux ce qui ne se déterre ! Timide et combien doux sur entretien fortuit Etait ce temps heureux ou rien de nous n’osait Franchir le pas plus loin sinon celui gratuit Aussi frais qu’une auror’ sans jamais se poser. Ciel bleu votre regard aussi serein que tendre Inondait tout l’espace emplissait tous les cieux Et nos mains en prière enserrées à se fendre Ne laissant que l’éveil au sentiment précieux. Nos prunelles noyaient dans un même regard Un bel Amour en cage aux ailes adolescentes Au sentiment tissé fourni d’un bel égard Un tout donné toujours vibre en fibres aimantes. Souvenez-vous combien Vous et moi étions l’Autre Et c’est dans ce miroir que s’effaçait mon droit D’aimer encore encore et me sentir en faute C’est pour Vous et non moi dans un silence adroit Que je suis parti loin vous remettant vos lettres Qui portaient grand respect jusqu’à la signature, Cette griffe mortifiait mon âme et tout mon être J’ai gardé le ruban leur faisant ligature ! La vie sur deux chemins jumelés identiques Poursuit tous ses labeurs et cueille ces pensées Cet amour immortel aux parfums bucoliques Erre dehors s’envole en lumières sensées. Je ne regrette rien, écrit entre filet Sa peau de chagrin est lisse au souvenir L’Amour gonflé de tout, armé de force innée Et dans cet écrin vit la fleur de l’avenir. Ô souvenir passé si pur est son entier ! Aussi frais que soleil dès qu’il fait son entrée. Polymnie2, ce 11 avril 2016



Poème posté le 03/09/16


 Poète
Polymnie2



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)




 Illustrateur
Loupy



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'illustrateur (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.