Accueil

Héritage
par Banniange
Highslide JS
par Lala myriam

Nocturnal Festivity, 1921 par Paul KLEE
Illustration proposée par Lala myriam

Notice: Undefined variable: connecte in /home/rickways/lespoetes.net/poeme.php on line 262


Je te donnerai Tout ce que je n'ai pas Car la possession avilit toute chose. Pour toi j'appellerai Les sirènes accrochées Aux rayons irisés de la lune, Les sorcières aveugles Dont les yeux d'agate Sont lovés Dans des coquillages fumants. Je t'apporterai la quenouille Où se tissent les cheveux des comètes, Dans le château de verre Que je te bâtirai, Tu entendras les incantations Des vierges du frimas, Les mélopées Des roses noires de l'orage Et au loin, les atroces triomphes Des Belzébuth de carnaval. Lors des éclipses de la terre Je te lirai le conte De la mille deuxième nuit, Celui où l'éphémère se rêve éternel Et quand, du ciel déchiré, Surgiront les coursiers du soleil, Laisse- moi te donner Tout ce que je n'ai pas reçu Car je ne sais qu'imiter la vie, Celle que je n'ai plus Emportée dans la valse des mortes saisons, Celle que j'aurais voulu Enfouie sous les décombres de ma naissance, Celle qu'on m'a volée En m'imposant un nom, Laisse-moi te donner ma vie Car elle ne m'appartient pas.



Poème posté le 19/09/16


 Poète
Banniange



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.