Accueil
Thème du mois / Tous les thèmes / SDF / Les frissons d'anciens voyeurs

Thème du mois / Tous les thèmes / SDF / Les frissons d'anciens voyeurs

Thème du mois / Tous les thèmes / SDF / Les frissons d'anciens voyeurs

Les frissons d'anciens voyeurs
par Colline
Highslide JS
par Louis

Paysage d'orage par Rembrandt VAN RIJN
Illustration proposée par Louis

Notice: Undefined variable: connecte in /home/rickways/lespoetes.net/poeme.php on line 262


Souvent l'orage vers vingt heures se déclare, Et les eclairs lancent des signes annonciateurs; Une âme calme apparaît en simple visiteur, Délaissant le grondement sans crier gare. Si le ciel romanesque ne s'ouvrait que dans le doute, Des nuages épais, noirs, emplis d'eau, Se devoileraient dans l'azur endormi et sot, En mêlant la sombre lumière absoute Le soir étend son mystère aux matines, Leurs pensées en miette ont échoué de peur, Leurs idées sont imbibées dans la foudre si fine, Qui ajuste les frissons d'anciens voyeurs.



Poème posté le 18/05/19 par Colline


 Poète
Colline



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.