Accueil

Féminicide
par Oxalys
Highslide JS
par Oxalys

Meurtre dans la maison par Jakub SCHIKANEDER
Illustration proposée par Oxalys

Notice: Undefined variable: connecte in /home/rickways/lespoetes.net/poeme.php on line 262


par Oxalys


Elle me résistait, je l’ai assassinée. J’ai couru me cacher tout au fond du hangar D’où j’épie faits et gestes de la maisonnée, Mes mains tachées de sang crispées sur le poignard. J’ai couru me cacher tout au fond du hangar. Les gens ne semblent pas remarquer mon absence. Mes mains tachées de sang crispées sur le poignard, Comment ont-elles pu semer tant de violence ? Les gens ne semblent pas remarquer mon absence, D’habitude je vais aux champs si tôt matin. Comment ont-elles pu semer tant de violence, Ces mains qui, jusqu’ici, ne semaient que le grain ? D’habitude je vais aux champs si tôt matin. Parfois je rencontrais la jeune lavandière. Ces mains qui, jusqu’ici ne semaient que le grain, L’aidaient à transporter au ruisseau sa panière. Parfois je rencontrais la jeune lavandière, Si fraîche et douce que tous les gars comme moi L’aidaient à transporter au ruisseau sa panière, Rougissant de gêne et gorge nouée d’émoi, Si fraîche et douce que tous les gars comme moi Rêvaient en secret de la prendre pour épouse. Rougissant de gêne et gorge nouée d’émoi, Ma passion devenait maladive et jalouse. Rêvaient en secret de la prendre pour épouse… Mais elle préférait un dandy de la ville ! Ma passion devenait maladive et jalouse, Un soir j’ai décidé de conquérir la fille Mais elle préférait un dandy de la ville. Terrassé par l’alcool, les yeux fous, l’esprit gourd, Un soir j’ai décidé de conquérir la fille Afin de mettre un terme à l’impossible amour. Terrassé par l’alcool, les yeux fous, l’esprit gourd, Je refusais qu’à l’autre elle soit destinée. Afin de mettre un terme à l’impossible amour, Elle me résistait, je l’ai assassinée !

Ma contribution au thème d’une triste actualité : le féminicide, crime commis sur la femme par la folie possessive de l’homme.

https://information.tv5monde.com/terriennes/feminicide-funeste-mot-de-l-annee-2019-et-en-2020-339333
149 femmes en ont été victimes en 2019 en France.
Je connaissais bien l’une d’elle.
Je lui dédie ce poème
RIP Nathalie


Poème posté le 12/01/20 par Oxalys


Informations mp3 : Musique : Apocalyptica – Nothing else matters (extrait)

 Poète ,
 Interprète
Oxalys



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)







.