Accueil
Thème du mois / Tous les thèmes / MONTAGNE / Le Malade imaginaire de Provence

           
Thème du mois / Tous les thèmes / MONTAGNE / Le Malade imaginaire de Provence

       
Thème du mois / Tous les thèmes / MONTAGNE / Le Malade imaginaire de Provence

Le Malade imaginaire de Provence
par Chanut

Highslide JS
par Chanut

Photo perso revu en collaboration avec Mademoiselle Mistral et Monsieur Ventoux… odeur de lavande garantie ;-)


Bonjour, Comment allez vous ? Ravi… entrez Je vous en prie, installez vous, j’arrive… … Mr Ventoux, suite à l’expertise, Je vais faire lecture du rapport… Alors… Bla-bla-bla… ok, le dossier est complet, ok! Alors… les symptômes… Mr Ventoux, de Provence vous dîtes « de  tout temps avoir le vent en toux » Et vous accusez Miss Tral, êtes-vous sûr d’être serein ?… Affirmatif !… alors continuons… Je vous cite, «  en regardant à l’ouest »  vous dites «  avoir mal au scène » « Être vil sur osons », « Voir car rond et orange en horizon » Est ce juste ? Bon… De votre autre versant, vous dites « être sot », « avoir mot ni eux, au départ des gorges de là, naissent queue… » bref… Pardon… Vous me dites…  Avoir aussi les seins légers … bien mais encore… Non. Ne vous inquiétez pas… je note… Vous êtes le grand chauve de Provence… ok On vous voit de loin avec vos valets… ok Du tout loup reinques et duronne… vous l’écrivez comme ça ? Non ! peu importe… ok… on poursuit… … Quoi ? Ah non ! Mais là c’est pas possible… Un peu de retenue s’il vous plaît… Hors de question que je note que vous avez des dentelles à votre mirail Allez Mr Ventoux… un peu de sérieux … Bien… je reprend le rapport d’expertise… Symptômes… ok Commentaires… ok Alors, Mr Ventoux… Vous êtes… Grand… Chauve… et Élégant. Certes, d’un certain âge Vous avez connu… Jurassique, glaciation, érosion du temps. Je vous l’annonce Votre trachéite est tectonique, me laisse pencher pour une infection Du Pierrier blanc au saxifrage du Spitzberg ou Du petit pavot velu du Groenland. À tout vous dire… Un simple excès de carbonate de calcium et de magnésium Vous offre cette généreuse pigmentation florale. Je vous rassure … Ce n’est pas une rechute de « la Charbonnière moyenâgeuse pelante » Qui jadis vous avez humainement dévasté… Non, Monsieur… Votre truffe sent la Provence Vos alpages de pins, noyers, chênes se mêlent bien A votre thym, votre romarin Et parfume en poésie Votre côté azur Certes Mr Ventoux Votre santé m’a l’air clairement ventée par Miss Tral Mais… cette odeur de lavande en pâturage ne vous fait-elle pas taire les cigales qui vous raillent Vous la savez… Elle est de nature… Jalouse, capricieuse, et glaciale. Alors… Laissez la faire couler son miel À bourdonner ces abeilles qui vous butinent Elle vous aime… voilà tout. Regardez la, elle danse avec ces grands gestes Vous débarrasse du mildiou Elle se lézarde en rafales sur votre terroir… Caresse votre muscat. Monsieur Dites le moi… vous aussi… vous l’aimez ? N’est-ce pas ? À vous en rendre malade… n’est ce pas ? Silencieuse elle vous manque… Hurlante… vous excède. Ne vous inquiétez pas Monsieur Ventoux… cela restera confidentiel… Je vous prie, il en va de ma profession… Merci.. À bientôt Monsieur Ventoux… n’hésitez pas… D.CHANUT Spécialiste auto-diplômé d’un doctorat de chair en nature



Poème posté le 17/01/22 par Chanut


 Poète ,
 Illustrateur
Chanut



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)






.