Accueil FORUM Inscription/connexion

Esquisse
par Fregat


J’aurais tant aimé esquisser Ton sourire et décalquer Sans la blesser, ta silhouette… Mais aux fusains je suis arpète. J’aurais tant aimé, un beau jour, Évoquer le divin velours De ton regard, de tes baisers, Comme le vent d’été le sait... J’aurais tant aimé mettre en page Ton pas, parfumer le sillage De vers célébrant ta beauté, Mais poète, c’est un métier… J’aurais tant aimé, d’un délire, Fondre ta voix et puis tes rires, Ailleurs qu’en ces amers breuvages, Où ta chaleur n’est que mirage... J’aurais aimé... mais je n'ai su Forger que le poignard pointu Qui crève ce cœur, en sanglots, De ne plus battre sur ta peau.



Poème posté le 11/11/14


 Poète
Fregat



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.