Accueil
Poésie libre / L'oiseau qui chantait
Poésie libre / L'oiseau qui chantait
Poésie libre / L'oiseau qui chantait

L'oiseau qui chantait
par Fregat


J’avais en moi un oiseau qui chantait Sur la branche dorée de l’espérance Où s’entrouvraient des fleurs immaculées : Mon âme y voyait des fruits en puissance. Il sifflotait d’une voix de velours Sur le mince fil de mon existence, Tous le matins, sous le toit bleu des jours, Complice de ma joie et de ma chance. Et puis le vent indécis d’un marais Est venu couvrir sa voix et ses plumes, Enroué, malade, il n’a plus sifflé Que des chants d’illusion et d’amertume. Enfin un soir, mes tympans n’ont saisi Qu’un silence immense qui m’a fait peur : Comme si du soleil l’or avait fui, L’oiseau joyeux avait quitté mon cœur. Sur son rameau coloré d’espérance Tout tapissé de fleurs immaculées, J’avais en moi un oiseau qui sifflait... Du moins je l'ai cru, là est ma souffrance.



Poème posté le 08/03/18


 Poète
Fregat



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.