Accueil FORUM Inscription/connexion
Poésie libre / La vache
Poésie libre / La vache
Poésie libre / La vache

La vache
par Caronefertary


Une vache broute dans un pré. Elle semble tranquille avec toute ses tâches sur le corps. Ce noir et ce blanc qui s'assemble pour former un paysage. Le blanc qui semble si immaculé et reste toujours blanc au soleil comme à l'ombre, il prend l'air d'un grand océan. C'est un océan de lait et de douceur. Lorsqu'on le touche, il est lisse et si doux au touché. Il est paisible sur tout son long. Puis, il y a le noir. Cette terre qui semble brûlée par le soleil. Quand on le touche il est brûlant par toute la chaleur qu'il capte. Personne ne s'y risque d'y vivre sauf quelques mouches aventurières qui ont peur de se noyer dans la beauté du blanc et préfère s'assécher sur des terres inhospitalières. Tels le Ying et le Yang. Le Ying pour la noirceur de toute chose car le noir n'est autre que les ténèbres. Le Yang, la pureté d'une âme ainsi qu'un paradis dans les nuages. Le Ying est aussi l'homme et le Yang la femme car la vache est une nourriture qui plaît. Son lait comme celui de la mère pour son bébé et sa viande comme les pères goélands qui se sacrifient pour faire vivre ses enfants. Une mère nourricière. Mais elle n'est qu'une vache dans un pré parmi tant d'autres dont la seul activité est de brouter et de regarder le train passer avec sa beauté s'en va au bout de l'horizon.



Poème posté le 22/03/18



.