Accueil
              
         

Joan Miro
par Moietmoi


Volutes de cris, noires, en silences de blanc Et illusion de jeu de tags trop provocants, Densité sinueuse aux taches énigmatiques vue bien différemment qu’un simple apparat chic. Sensation de holdup aux premières images Que tu bannis déjà dès le second voyage Tant la continuité est là, si achevée, Qu’on soit en saturé ou en traits épurés. Eclectisme d’essence, allégories des sens Sans littéralité et sans inconvenance Pour des lunes trop bleues et des soleils carmin Qu’en hédoniste né il créait à dessein. Concertiste atypique à peindre de la joie, Du bonheur, de l’amour, sans jamais de pourquoi, Non pas du « ready made », mais de l’émanation De mains ne méritant que de l’admiration ! Août 2009

Hommage à un peintre

Poème posté le 12/12/14


 Poète
Moietmoi



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.